Manifestation pour le Volcan : 300 personnes réunies pour soutenir l’expulsion.

Une semaine après l’expulsion du Volcan aux Chartrons, le jeudi 15 avril se tient la  « Marche contre la pression immobilière et la mort de la culture » pour soutenir et leur situation, mais aussi celle d’autres lieux culturels qui craignent la fermeture définitive. 

Manifestation le volcan
Le cortège s’est arrêté un court instant place Gambetta, des artistes ont réalisé une chorégraphie revendicative.

Jeudi 15 avril s’est tenue la « Marche contre la pression immobilière et la mort de la culture ». Cette marche est à l’initiative du Volcan, un espace de co-working mêlant art et artisanat situé aux Chartrons. Le mouvement crée en 2018 et dirigé par Steven Monteau, s’est vu être expulsé de ses locaux le jeudi 8 avril. Le bailleur ABEC Immobilier accuse Steven Monteau et le Volcan de ne pas avoir payé 2 ans et demi de loyer sur la moitié des locaux loués. Cela représenterait 140 000 euros.

De son côté Steven Monteau dénonce des locaux insalubres qui ne cessent d’être inondés les jours de pluie. Il poste sur le Facebook du Volcan des photos datées, photos qui affichent des salles remplies d’eau sur les parquets, des tas de plâtres, mais aussi des débris. Il affirme avoir négocié avec ABEC Immobilier afin de ne pas payer cette partie du bâtiment qu’ils n’ont jamais utilisé en raison de son état.

ABEC répond et porte plainte

L’agence immobilière s’est exprimée dans un droit de réponse sur Rue89Bordeaux. Elle dit avoir porté plainte contre Steven Monteau. ABEC se défend de toutes les accusations concernant l’insalubrité des locaux du Volcan. Le groupe immobilier dénonce une incitation au bashing qu’aurait perpétré Steven. Cela concerne des posts Facebook où il explique ne pas avoir de réponse aux questions des adhérents du Volcan. Il invite donc les adhérents à directement appeler l’agence immobilière pour obtenir des réponses.   

Une marche pour la culture

La manifestation du 15 avril avait pour but de mettre en lumière la situation du Volcan. Cependant, d’autres gérants de lieux culturels comme « l’Espace29 » ou le café culturel « Pourquoi Pas » se sont joint au mouvement pour dénoncer les conditions difficiles de survie des espaces culturels à Bordeaux.
Le cortège a démarré devant l’agence ABEC immobilier et s’est terminé en face du Volcan. Le tout est accompagné d’actions menées par des artistes : chants, danses improvisées. Nous nous sommes rendus sur les lieux afin de mener une interview de Steven Monteau. Nous n’avons pas réussi à prendre contact avec ABEC pour obtenir leur version des faits. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.