« La faim du confinement »

Un podcast nourri de solidarité!!

Pour mettre en lumière l’engagement des acteurs de la solidarité Bordelaise, et démontrer l’absolue nécessité de leurs actions en temps de crise, O2 Radio, la radio des hauts de Garonne vous propose son nouveau podcast « La faim du confinement ». Un podcast sur l’aide alimentaire apporté pendant le premier confinement en métropole Bordelaise.      

Lundi 16 mars 2020, le ton ferme et la mine grave Emmanuel Macron annonce la mise sous cloche immédiate du pays pour faire face au nouveau COVID-19. Le mot d’ordre est simple : « restez chez vous ». Une injonction qui plonge dans la précarité ceux qui vivent dans des logements exigus, et laisse à la rue ceux qui n’en ont pas. A situation inédite, mobilisation inédite. Des hommes et des femmes de tous âges et de tous horizons, se sont organisés dès les premiers jours pour apporter une aide indispensable à ceux qui en avaient besoin.   

Ce podcast retrace le déroulé d’un printemps 2020 si singulier. Avec sincérité, ces acteurs de la solidarité Bordelaise reviennent sur ce qu’ils ont vécu : la misère à la quelle ils ont été confronté, mais aussi les instants de bonheur qu’ils ont pu partager. L’occasion aussi d’exprimer leurs doutes et leur indignation face à une situation dramatique et une précarité qui explose. Une approche constructive et des pistes de réflexions lancées pour ne plus se contenter d’aider ponctuellement, mais de trouver des solutions durables pour tous.     

Remerciements  

Un documentaire rendu possible par leurs témoignages, sincères remerciements adressés à :

– Cécilia Fonseca, bénévole au sein du collectif « les gratuits » de gironde
– Marc Deffeiz, chef de la cuisine centrale du collège Édouard-Vaillant à Bordeaux
– Laura Ousty, bénévole au collectif Bienvenue, collectif mobilisé pour les réfugiés.
– Patrick Bassaler, secrétaire générale du secours populaire de Bègles – Said saidani, président de l’association Ombre et lumière
– Enzo et Ons , tous les 2 collégiens et membre de la junior association : A L PE D (Aide a la personne en difficulté)
Ainsi que Fiona, Ramdam et d’autres ayant souhaité garder l’anonymat

Retrouvez l’intégralité des témoignages sur cette page.

Marc Deffeiz est le chef de la cuisine centrale du collège Édouard-Vaillant à Bordeaux. Pendant le 1er confinement, il a préparé avec son équipe de 6 volontaires plus de 11 000 plats pour les personnes démunies.


Saïd Saidani est directeur de l’association « Ombre et lumière » association d’Insertion sociale et professionnelle grâce au sport à Cenon (33). Pendant le premier confinement, avec son équipe et ses partenaires, Saïd a distribué 600 repas/jour sur la métropole bordelaise.


Cécilia est membre de l’association Les Gratuits-Gironde Solidarité depuis 2 ans, association de maraudes qui distribue de l’aide alimentaire, des produits d’hygiène et autres besoins auprès des personnes à la rue


« Nos quartiers populaires sont des mines de diamants. Il suffit de tailler ces diamants pour leur donner l’éclat et la valeur qu’ils méritent. » Morty

Un commentaire sur “« La faim du confinement »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.